umr 8599

du cnrs et

de l¯universitê

paris-sorbonne

Annonce
  • agario
  • -

    Récemment, https://betebetgiris.info betebet
    un autre mode de paiement a été ajouté aux systèmes populaires de paiement anticipé. Bahis siteleri https://vipbahissiteleri.net -- Yatırımsız deneme bonusu https://girisadresi.mobi/yatirimsiz-bonus/ -- Tipobet http://tipobet63.com yeni giriş. -- On l'appelait. Contrairement aux cartes de crédit, la seule différence entre les cartes de crédit est que vous avez payé à l'avance.” Si vous voulez acheter paykasa vous pouvez utiliser notre site web. -evden eve nakliyat
    eşya depolama - agario unblocked

     

    Eric Chevillard et la littérature. Présences et absences du cliché dans l'ecriture d'Eric Chevillard

    19e - 21e

    Type de thèse
    Date de soutenance 
    26 Juin 2014
    Jury 

    Président du jury : M. Michel MURAT (Université Paris 4)

    Membres du jury :
    M. Olivier BESSARD-BANQUY (Université Bordeaux 3)
    M. Alain SCHAFFNER (Université Paris 3)
    M. Pierre SCHOENTJES (Universiteit Gent)

    Sous la direction de 

    Didier Alexandre

    Doctorants
    KULESHOVA
    Résumé 

    Cette thèse est consacrée à l’oeuvre abondante et originale de l’écrivain contemporain Éric Chevillard. Son objet est de cerner l’isotopie du cliché dans l’écriture chevillardienne où le rapport à la littérature passe essentiellement par la manipulation des stéréotypes, des topoï et des idées reçues. Ainsi, la contestation de la banalité apparaît comme une des constantes majeures de ses textes. Pour en signaler les caractéristiques et les modalités principales, le travail s’organise autour de trois axes : le rôle du cliché verbal dans l’organisation stylistique du récit, puis l’observation de sa dimension intertextuelle à travers le cliché citationnel qui dénonce la banalisation de la référence littéraire, et, enfin, la remise en question de la doxa qui régit la société moderne. Cette triple manipulation du cliché définit la posture singulière d’Éric Chevillard au sein du champ littéraire contemporain fondée sur les notions de l’écart, de la distance ironique et du rejet du réalisme prosaïque en littérature. Le dernier mouvement de l’étude vise à démontrer qu’au delà de sa propre fiction, le cliché est mobilisé par le Chevillard critique comme un des critères essentiels de la qualité littéraire que ce soit sur son blog, L’Autofictif, ou dans sa chronique hebdomadaire dans Le Monde des livres. C’est là que le cliché acquiert véritablement la valeur isotopique dans la mesure où sa contestation assure la cohésion de l’oeuvre entière.

    Directeur de thèse 
    ALEXANDRE