umr 8599

du cnrs et

de l¯universitê

paris-sorbonne

Annonce
  • agario
  • -

    Récemment, https://betebetgiris.info betebet
    un autre mode de paiement a été ajouté aux systèmes populaires de paiement anticipé. Bahis siteleri https://vipbahissiteleri.net -- Yatırımsız deneme bonusu https://girisadresi.mobi/yatirimsiz-bonus/ -- Tipobet http://tipobet63.com yeni giriş. -- On l'appelait. Contrairement aux cartes de crédit, la seule différence entre les cartes de crédit est que vous avez payé à l'avance.” Si vous voulez acheter paykasa vous pouvez utiliser notre site web. -evden eve nakliyat
    eşya depolama - agario unblocked

     

    L'Année Baudelaire, n° 17

    2015

    Avant-propos, par Luca Pietromarchi

    Baudelaire et la « valeur dormante ». Sur Le Guignon, par Francesco Orlando

    Lecture de Franciscae meae laudes, par Giampietro Marconi

    Avatars du Temps dans Les Fleurs du mal, par Mario Richter

    La poésie dans les rues. Lecture d’À une passante, par Antonio Prete

    Une Béatrice pour Baudelaire, par Massimo Colesanti

    Baudelaire et la ligne qui danse, par Luca Pietromarchi

    Le confiteor du peintre, par Luca Bevilacqua

    Sens du regard et construction identitaire. Sur Les Fenêtres, par Andrea Del Lungo

    Décadence et crépuscule. Le soleil couchant dans l’œuvre critique de baudelaire, par Andrea Schellino

    Comment on acquiert du génie… quand on a des dettes, par Francesco Spandri

    Céline lecteur de Recueillement, par Valerio Magrelli

    « Sans rythme », par Gianfranco Contini

    Autour de la publication des Oeuvres posthumes (mai 1887-août 1888), par Catherine Delons

    Un post-scriptum inédit et « grossier » dans une lettre de Baudelaire, par Antoine Compagnon