umr 8599

du cnrs et

de l'université

paris-sorbonne

 

 

Cinquantenaire du Cellf

09.02.2018 > 10.02.2018

16e - 18e 19e - 21e

CELLF

Le CELLF a eu 50 ans en 2017. Le laboratoire actuel est l’héritier du LA 96, qui fut créé en janvier 1967 par le CNRS. À ce titre, il a été la première équipe de recherche en littérature du CNRS, destiné à devenir UA, puis URA 96 à la fin des années 1980, pour prendre le code d’UMR 8599 à partir de 1997.

Né à l’origine autour de chercheurs spécialistes des xviie et xviiie siècles, il a piloté des recherches dans ces domaines, en constituant notamment des équipes autour de programmes d’édition (Œuvres complètes de Diderot, en 1970, et Œuvres complètes de Voltaire, en 1974), et il a rayonné internationalement sous le nom de CELLF 17-18.

Depuis 2012, il embrasse un large empan chronologique, du xvie au xxie siècle, et devient le Centre d’Étude de la Langue et des Littératures françaises (sans négliger la francophonie), en réunissant désormais deux équipes, le CELLF 16-18 et le CELLF 19-21.

Le colloque de février prochain est donc conçu à la fois comme la célébration d’un anniversaire et comme un regard porté sur ces cinquante ans de recherche collective, avec le souci de réfléchir sur ce qui en a fait la spécificité et ce qui lui donne des atouts pour affronter les défis à venir, aussi bien concernant la recherche littéraire aujourd’hui que les enjeux liés aux nouvelles technologies.

En donnant la parole à certains des acteurs et des témoins de son histoire, il s’agira donc de revenir sur ce que furent les ambitions de la recherche littéraire dans le cadre du CNRS à la fin des années 60, et la manière dont celle-ci fut menée au fil d’une collaboration féconde entre le CNRS et l’Université durant cinquante années d’évolution et de mutations décisives.

Organisé(e) par 

Emmanuel Bury, Christophe Martin et Nathalie Rizzoni.