umr 8599

du cnrs et

de l'université

paris-sorbonne

 

agario
- telefonda sex erotik sohbet sex sohbet

 
Domaines de recherche 
  • Balzac
  • Littérature française du XIXe siècle (réalisme et naturalisme)
  • Roman et connaissance : l'interprétation des signes et l'inscription des savoirs dans le roman
  • Presse et littérature sous la monarchie de Juillet
Publications 

Ouvrages et directions d’ouvrages

- Balzac et la comédie des signes. Essai sur une expérience de pensée, PUV, 2006

- Balzac et la crise des identités, Christian Pirot, 2005 (en collaboration avec Emmanuelle Cullmann et José-Luis Diaz).

- Le Roman du signe. Fiction et herméneutique au XIXe siècle, PUV, 2007 (en collaboration avec Andrea Del Lungo).

- Balzac et le politique, Christian Pirot, 2007 (en collaboration avec Marie-Ève Thérenty).

- Essai et essayisme au XIXe siècle, Garnier, 2014 (en collaboration avec Pierre Glaudes).

 Articles (revues, contributions à des ouvrages collectifs, actes de colloques) : sélection

- « L’envers en pli, l’envers à plat. Forme et signification dans le texte balzacien des années 1840 », La Licorne, n° 56, 2001, p. 63-83.

- « Balzac, une épistémologie en devenir », Poétique, n° 135, septembre 2003, p. 289-305

- « Balzac et la collection », L’Année balzacienne, 2003, p. 265-284.

- « Balzac ventriloque. Une ontologie à l’épreuve du romanesque », Penser avec Balzac, Actes du colloque international de Cerisy-la-Salle dirigé par José-Luis Diaz et Isabelle Tournier, Christian Pirot, 2003, p. 123-128.

- « La description dans Illusions perdues », Illusions perdues de Balzac, Actes du colloque de la Sorbonne édités par José-Luis Diaz et André Guyaux, Presses de l’Université de Paris-Sorbonne, 2003, p. 187-204.

- « L’usage de la valeur. Critique de la raison panoramique », Ironies balzaciennes, sous la direction d’Éric Bordas, Christian Pirot, 2003, p. 103-119.

- « Configurations identitaires et poétique de la singularité dans La Comédie humaine », Balzac et la crise des identités, sous la direction d’Emmanuelle Cullmann, José-Luis Diaz et Boris Lyon-Caen, Pirot, 2005, p. 87-107.

- « L’écriture de l’insignifiance. Notes pour un chantier dix-neuviémiste », Les Lieux du réalisme. Pour Philippe Hamon, sous la direction d’Alain Pagès et Vincent Jouve, Presses de la Sorbonne Nouvelle-Éditions de L’Improviste, 2005, p. 361-372.

- « “L'énonciation piétonnière”. Le Boulevard au crible de l’Étude de mœurs (1821-1867) », Romantisme, n° 134, 2006, p. 19-31.

- « Le savoir à l’œuvre. Remarques sur l’herméneutique de Mérimée », Mérimée et le bon usage du savoir, sous la direction de Pierre Glaudes, Presses Universitaires du Mirail, 2008, p. 93-101.

- « ‘Esprit, es-tu là ?’ Épigramme et satire en 1830 », Études françaises, Montréal, n° 44, 3, 2008, p. 45-56.

- « Le savoir ‘à l’étude’ », Madame Bovary et les savoirs, sous la direction de Pierre-Louis Rey et Gisèle Séginger, Presses de la Sorbonne nouvelle, 2009, p. 265-270.

- « Le roman oblique (Flaubert) », Le Début et la fin du récit. Une relation critique, sous la direction d’Andrea Del Lungo, Classiques Garnier, 2010, p. 195-205.

- « Le texte mansardé. Balzac et la constitution de l’œuvre-monde », Les Textes liminaires, sous la direction de Patrick Marot, Presses Universitaires du Mirail, 2010, p. 143-164.

- « Génie de la médiocrité », Le Magazine littéraire, n° 509, juin 2011, p. 78-79.

- « Écrire pour divertir », La Civilisation du journal. Histoire culturelle et littéraire de la presse française au XIXe siècle, sous la direction de Dominique Kalifa, Philippe Régnier, Marie-Ève Thérenty et Alain Vaillant, Nouveau Monde Éditions, 2012, p. 793-809.

- « Raconter, expliquer, comprendre : Balzac et le problème de la causalité », Poétique, n° 172, janvier 2013, p. 423-439.

- « Balzac et la littérature zoologique. Sur les Scènes de la vie privée et publique des animaux », La Comédie animale : le bestiaire balzacien, sous la direction d’Aude Déruelle, mis en ligne sur le site internet du Groupe International de Recherches Balzaciennes en novembre 2013 :

http://balzac.cerilac.univ-paris-diderot.fr/bestiaire.html (en collaboration avec Marie-Ève Thérenty).

- « Les pulsations du récit », Lectures de Stendhal : « Le Rouge et le noir », sous la direction de Xavier Bourdenet, Presses universitaires de Rennes, 2013, p. 225-235.

- « Le langage en représentation », Relire « Le Rouge et le noir », sous la direction de Xavier Bourdenet, Pierre Glaudes et François Vanoosthuyse, Garnier, 2013, p. 307-321.

- « Du réalisme comme objection : Balzac, avril 1830 », Romantisme, n° 162, 2013-4, p. 103-112.

- « Avec ou sans accessoires. À propos d’un repentir aurevillien », Penser/Rêver, n° 25, printemps 2014, p. 141-149 (en collaboration avec Judith Lyon-Caen).

- « Du sérieux à l’essai : lecture du Code des gens honnêtes (Balzac) », Romantisme, n° 164, 2014-2, p. 41-49.

- « Le passé dérouté : autour de La Vendetta de Balzac », Littérature, n° 77, mars 2015.

 Comptes-rendus

- Balzac dans l’histoire, études réunies et présentées par Nicole Mozet et Paule Petitier, SÉDÈS, 2001 [dans la Revue d’Histoire du XIXe siècle, n° 24, 2002-1, p. 194-195].

- Michel Brix, Le Romantisme français. Esthétique platonicienne et modernité littéraire, Louvain-Namur, Éditions Peeters-Société des Études classiques, 1999 [dans Littératures, n° 46, printemps 2002, p. 209-210].

- Vincent Laisney, L’Arsenal romantique. Le salon de Charles Nodier (1824-1834), Honoré Champion, 2002 [Dans Littératures, n° 48-49, printemps-automne 2003, p. 306-308].

- Marie-Ève Thérenty, Mosaïques. Être écrivain entre presse et roman (1829-1836), Honoré Champion, 2003 (automne 2003, vol. 4, n° 2)

 [http://www.fabula.org/revue/cr/426.php]

- Dominique Pety, Les Goncourt et la collection. De l’objet d’art à l’art d’écrire, Genève, Droz, 2003 (automne 2003, vol. 4, n° 2).

[http://www.fabula.org/revue/cr/443.php]

- Balzac voyageur. Parcours, déplacements, mutations, textes réunis et présentés par Nicole Mozet et Paule Petitier, Tours, « Publications de l’Université François Rabelais », 2004 [dans la Revue d’Histoire du XIXe siècle, n° 29, 2004].

- « Jacques Rancière, l’indiscipliné », Labyrinthe. Atelier interdisciplinaire, n° 17, 2004 (été 2004, vol. 5, n° 3).

[http://www.fabula.org/revue/document513.php]

- Philippe Dufour, La Pensée romanesque du langage, Seuil, 2004 [dans Les Cahiers naturalistes, n° 79, septembre 2005].

- « Deuil et Littérature », Modernités, études réunies par Pierre Glaudes et Dominique Rabaté, n° 21, 2005 (automne 2005, vol. 6, n° 3).

[http://www.fabula.org/revue/document989.php]

- Marta Caraion, Pour fixer la trace. Photographie, littérature et voyage au milieu du XIXe siècle, Genève, Droz, 2003 (printemps 2006, vol. 7, n° 1).

[http://www.fabula.org/revue/document1236.php]

- Chantal Massol, Une poétique de l’énigme. Le récit herméneutique balzacien, Genève, Droz, 2006 [dans Romantisme, n° 138, 2007, p. 142-143].

- Francesco Orlando, Les Objets désuets dans l’imagination littéraire, Garnier, 2010

[http://www.laviedesidees.fr/Francesco-Orlando-et-le-grand-bric.html].

- Claude Duchet et Patrick Maurus, Un cheminement vagabond. Nouveaux entretiens sur la sociocritique, Honoré Champion, 2011

[http://www.fabula.org/revue/document6640.php].

- Roland Chollet et Stéphane Vachon, À l’écoute du jeune Balzac. L’écho des premières œuvres publiées (1822-1829), Montréal, Lévesque éditeur / Saint-Denis, Presses Universitaires de Vincennes, 2012 [dans Romantisme, n° 161, 2013-3, p. 121-123].

- Paolo Tortonese, L’Homme en action. La représentation littéraire d’Aristote à Zola, Paris, Garnier, 2013 [dans Romantisme, n° 165, 2014-3, p. 125-126].

 Editions de textes

- Etablissement, annotation et présentation de Balzac, La Comédie humaine, Garnier-Le Monde, 2008-2009, t. 7, 9, 12, 15, 16 et 24.

Adresse postale 

Université Paris-Sorbonne

1, rue Victor-Cousin

75230 Paris-cedex 05

tél. : 01 40 46 26 34 

Statut