umr 8599

du cnrs et

de l¯universitê

paris-sorbonne

 

Le musée du Louvre et les écrivains entre deux siècles (1874-1926)

20.06.2018

16e - 18e 19e - 21e

CELLF

La journée d’étude s’inscrit dans le cadre des travaux menés par le Centre de recherches Dominique-Vivant Denon sur l’histoire du Louvre. Elle se donne pour objectif d’analyser les liens entre le musée du Louvre et les écrivains dans le prolongement des articles fondateurs de Philippe Hamon et d’Antoine Compagnon, et de l’essor actuel des études muséales dans la recherche littéraire. Il s’agit de ressaisir le rapport des écrivains à l’art en tenant compte de l’intermédiaire que constitue l’institution muséale : mesurer la place du Louvre dans la géographie artistique des écrivains, à une époque où la concurrence des musées étrangers, des galeries d’art et des expositions universelles est grande ; analyser la manière dont le musée constitue un lieu d’inspiration ; retracer l’intervention des écrivains dans les débats sur le musée ; étudier la réception de quelques oeuvres et artistes, en lien avec l’histoire des collections.
Comprise entre deux siècles, la période, qui commence en 1874, à la réouverture du Louvre fermé depuis la Commune, prend place après les
grands travaux du Louvre par Napoléon III et avant la réorganisation du musée par le plan Verne (1926). Elle est marquée par la tension entre la mémoire du Louvre de Napoléon III, perceptible notamment dans les romans naturalistes de Zola, et l’appel au changement, lisible dans les critiques formulées par les écrivains sur les collections ou l’aménagement des salles.

La journée est organisée dans le cadre du partenariat entre le musée du Louvre et Sorbonne Université.

Programme

 

Organisé(e) par 

Jessica Desclaux, post-doctorante en littérature française à Sorbonne Université (CELLF 19-21)